http://onlinecasino.webgarden.com

Site officiel de Pascal Martos

Bio

Pascal Martos Bio [Français]

>>Version anglaise est ici

Né en 1965, j’ai toujours aimé les activités liées au dessin.J’ai depuis mon plus jeune âge exprimé beaucoup de choses par le dessin avec facilité.

Je pense que c’est au collège que j’ai fait le lien entre la musique et le dessin, quand notre professeur d’art plastique nous passait systématiquement un 33 tour pendant notre heure d’activités picturales. J’ai donc continué à dessiner en écoutant la musique que j’aime et les 2 activités sont devenues assez indissociables l’une de l’autre pour moi.

Mes premières influences en peinture, je les ai trouvées dans les livres d’histoire au collège ou j’admirais les photographies des peintures du Caravage ou de David. La peinture du figuratif avec beaucoup de détails m’a tout de suite attirée. Plus tard dans les années 80 j’ai découvert les œuvres de peintres hyperréalistes comme Boris Vallejo ou Victor Siudmak qui ont beaucoup influencé ma façon d’aborder le portrait et le nu. Jusqu’à la fin de mes études supérieures j’ai eu une forte activité picturale en réalisant quantité de portraits et peintures à la gouache essayant d’améliorer ma technique et la précision dans la ressemblance de mes sujets. Puis, au début de ma carrière d’enseignant j’ai délaissé cette activité autodidacte pour une longue période…

Et 2003, ma compagne et l’une de mes collègues m’ont poussé à reprendre après avoir vu quelques uns de mes anciens travaux. Depuis je peins sans relâche (parfois beaucoup) toujours en écoutant de la musique avec une prédilection pour les nus et les portraits très détaillés…C’est naturellement qu’en 2005 j’ai réalisé un portrait du bassiste américain Marcus Miller que j’écoutait depuis très longtemps. Cette toile le représente jouant sous un ciel orageux avec un éclair symbolisant un de ses célèbres slaps de basse. Cette toile a beaucoup plût à mes proches et en 2009 quand il a sorti un album appelé THUNDER (Tonnerre) avec 2 autres bassistes que j’adore aussi Stanley Clarke et Victor Wooten , je me suis dit que ma toile de 2005 était une drôle de coïncidence et je me suis débrouillé pour la lui faire parvenir en coulisse lors d’un concert au Casino de Paris. Ce cadeau lui a plu et a fait du bruit sur son site officiel et les fans m’ont poussés à peindre d’autre musiciens…Depuis j’ai peint de nombreuses toiles hommage aux musiciens et chanteurs que j’affectionne, avec un penchant pour la musique jazz, soul et funk afro américaine que j’écoute depuis mon adolescence. Par le biais des réseaux sociaux j’ai pu entrer en contact avec certains de mes artistes favori s (George Duke , Stanley Clarke , Esperanza Spalding , Lalah Hathaway, Christian Scott, David Sanborn, Il Alex, Hiromi Uheara ... )et les rencontrer lors de certains concerts. J’ai l’honneur que certaines de mes toiles tapissent un mur chez certains d’entre eux et j’en suis très fier !

Pascal Martos Bio [Anglaise]

>>Version française est ici

Né en 1965, J'ai toujours aimé les activités liées au dessin. J'ai depuis ma jeunesse ont exprimé une grande en dessinant avec la facilité.

Je pense que c'est à l'école secondaire j'ai fait le lien entre la musique et le dessin, quand notre professeur d'art roulés un record sur le cours de nos activités de peinture. J'ai donc continué à dessiner tout en écoutant de la musique que j'aime et que ces deux activités sont devenues assez inséparable de l'autre pour moi.

J'ai trouvé mon premières influences dans la peinture, dans les livres d'histoire au collège. J'ai admiré les photographies des tableaux du Caravage ou David. J'ai été immédiatement attiré par la peinture figurative en grand détail. Plus tard dans la 80′s J'ai découvert les oeuvres d'artistes comme Boris Vallejo ou Victor Siudmak qui ont grandement influencé mon approche de l'art du portrait et le nu. Jusqu'à la fin de mes études supérieures j'avais une forte activité picturale par la valeur comptable des portraits et des peintures à la gouache essayer d'améliorer ma technique et de précision dans la ressemblance de mes sujets. Puis, au début de ma carrière d'enseignant j'ai abandonné cette activité en autodidacte pendant une longue période …

Dans 2003, mon partenaire et un de mes collègues m'a poussé à revenir après avoir vu certains de mes travaux anciens. Depuis lors, Je peins en permanence (parfois beaucoup) toujours à l'écoute de la musique avec une prédilection pour les nus et des portraits est bien sûr très détaillée … J'ai réalisé que dans 2005 un portrait de l'American bassiste Marcus Miller qui la musique que j'aimais depuis longtemps. Cette peinture représente le voir jouer sous un ciel orageux avec un éclair symbolisant une de ses gifles bass célèbres. Cette peinture a beaucoup serait à ma famille et en 2009 quand il a sorti un album appelé THUNDER avec deux autres bassistes que j'ai aussi l'amour de Stanley Clarke et Victor Wooten, Je me suis dit que ma peinture de 2005 a été une drôle de coïncidence et j'ai réussi à lui envoyer les coulisses d'un concert au Casino de Paris. Ce cadeau lui a plu et fait du bruit sur son site officiel et d'un ventilateur qui m'a poussé à peindre les autres musiciens … Depuis lors, j'ai peint de nombreux portraits en hommage aux musiciens et aux chanteurs que j'aime, avec un penchant pour le jazz, soul et le funk que j'écoute depuis mon adolescence. Grâce à des réseaux sociaux, j'ai pu prendre contact avec certains de mes artistes préférés (George Duke, Stanley Clarke, Esperanza Spalding, Lalah Hathaway, Christian Scott, David Sanborn, Il Alex, Hiromi Uheara …)et de rencontrer certains d'entre eux quand ils sont venus jouer en France. Je suis maintenant fier de savoir que certains de mes tableaux sont sur leur mur ...

Share
Return to Top ▲Retour à ▲ Haut de page